Pass sanitaire : quand effectuer sa dose de rappel ?

À compter du 15 décembre 2021, les personnes de plus de 65 ans et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen doivent recevoir une dose de rappel pour que leur passe sanitaire reste valide. À compter du 15 janvier 2022, le passe sanitaire est conditionné à la dose de rappel pour toutes les personnes âgées de 18 ans et plus.


AMET Santé au Travail - Vaccination anti COVID-19



Dans quel délai la dose de rappel doit-elle être faite ?


La dose de rappel doit être administrée :

  • 5 mois après la dernière injection d'un vaccin à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) ;

  • 1 mois après la monodose pour le vaccin Janssen.

Un délai supplémentaire après votre date d'éligibilité à la dose de rappel (5 mois ou 1 mois après la dernière injection selon le vaccin) est accordé pour effectuer la dose de rappel.


A partir du 15 décembre 2021 :

  • Les personnes de 65 ans et plus vaccinées avec des vaccins à double dose (Pfizer, Moderna, Astrazeneca) devront avoir reçu leur dose de rappel (3ème dose) 7 mois après leur dernière injection (5 mois pour l’éligibilité plus 2 mois pour le délai supplémentaire).

  • Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, quel que soit leur âge, devront avoir reçu leur dose de rappel 2 mois maximum après l'injection de leur monodose (1 mois pour l'éligibilité plus 1 mois pour le délai supplémentaire).


A partir du 15 janvier 2022 :

  • Toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au COVID-19 pour bénéficier d'un passe sanitaire valide.


Au-delà de ces délais, le QR code de leur ancien certificat de vaccination sera désactivé automatiquement, il sera placé dans la catégorie « certificat expiré » et ne pourra plus être utilisé dans le cadre du pass sanitaire.



Validité du QR code


Toutes les personnes qui font leur rappel disposeront d'un nouveau QR Code, il deviendra valide 7 jours après leur injection s'il s'agit d'une 2ème dose, ou immédiatement s'il s'agit d'une 3ème dose ou plus.


Ce sera donc le nouveau pass sanitaire à présenter dans les lieux et événements où il est exigé.


Pour les personnes qui ne font pas leur rappel dans les délais requis, le QR code de leur précédent certificat de vaccination sera désactivé, et leur précédent certificat de vaccination valant pass sanitaire ne sera plus valide.



Personnes ayant contracté le COVID-19


Vaccins Pfizer, Moderna, Astrazeneca :

  • Si vous avez contracté le COVID avant la vaccination et avez reçu une injection unique, vous pouvez recevoir une dose de rappel (2ème dose) 5 mois après votre 1ère dose de vaccin.

  • Si vous avez reçu une première injection, puis avez été contaminé par le COVID, vous pouvez recevoir une dose de rappel (2ème dose) 5 mois après l'infection (date du test positif).

  • Si vous avez contracté le COVID après avoir reçu un schéma vaccinal complet, vous pouvez effectuer votre rappel (3ème dose) 5 mois après l'infection.

Pour conserver un "pass sanitaire" valide, cette dose de rappel doit être réalisée dans un délai de 5 mois minimum et jusqu'à 6 mois et 4 semaines après mon infection.


Vaccin Janssen :

  • Pour les personnes ayant eu le COVID-19 avant leur injection de vaccin Janssen, la dose de rappel se fait 4 semaines après la dose reçue.

  • Pour les personnes ayant eu le COVID après leur injection de Janssen, deux situations :

1. Si l'infection date de moins de 15 jours après l'injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm 4 semaines après l'infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 5 mois après cette dose additionnelle

2. Si l'infection date de plus de 15 jours après l'injection : les personnes n'ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 5 mois après l'infection.


L'injection supplémentaire est renseignée dans « SI Vaccin » comme une dose de rappel, et non comme une 2ème injection. Votre pass sanitaire sera donc valide 7 jours après cette 2ème dose correspondant à une dose de rappel.


Si vous avez été infecté moins de 5 mois auparavant et ne pouvez encore effectuer votre rappel, vous pouvez utiliser le QR Code de votre résultat de test RT-PCR ou antigénique positif d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois comme preuve de rétablissement, valable dans le cadre du pass sanitaire.


Pour conserver un "pass sanitaire" valide, cette dose de rappel doit être réalisée dans un délai de 5 mois minimum et jusqu'à 6 mois et 4 semaines après mon infection.



Personnes ayant une contre-indication à la vaccination


Les personnes qui présentent une contre-indication à la vaccination doivent faire établir un certificat de contre-indication par leur médecin traitant ou par un médecin spécialiste, valable pour bénéficier d'un pass sanitaire valide.


Seules les personnes ayant bénéficié d'une contre-indication reconnue pour l'administration des deux premières doses peuvent faire valoir une contre-indication pour la dose de rappel si elles y sont éligibles. Leur pass sanitaire restera valable après le 15 décembre 2021 ou le 15 janvier 2022, selon l'âge de la personne.



Source : service-public.fr

25 vues