Cas positif et cas contact : les règles d'isolement évoluent !


COVID-19 - Les nouvelles règles d'isolement


Qu’est-ce que l’isolement ?


L’isolement est une période au cours de laquelle une personne limite strictement tous ses contacts avec d’autres personnes. Cela permet notamment de protéger les personnes les plus fragiles et de briser les chaînes de contamination.

Je suis contagieux un peu avant l’apparition des premiers symptômes, lorsque j’ai des symptômes, mais je peux l’être aussi en l’absence de symptômes. C’est la raison pour laquelle, si je suis malade ou bien si j’ai été en contact avec une personne malade et que je ne suis pas vacciné, l’isolement doit être immédiat et reste le meilleur moyen pour éviter de contaminer d’autres personnes.



Où dois-je m'isoler ?


L’isolement doit être réalisé chez soi. Dans quelques cas particuliers, il est possible d’effectuer sa période d’isolement à l’hôtel ou dans un lieu d’hébergement collectif adapté.



Dans quels cas dois-je m'isoler ?


L’isolement doit être effectué dans les cas suivants :

  • Dès l’apparition des premiers symptômes du COVID-19,

  • Lorsqu’on a été testé positif au COVID-19 et qu’on n’a pas de symptômes,

  • Lorsqu’on est cas contact d’une personne positive au COVID-19 et que l’on n’est ni vacciné ou avec un schéma vaccinal incomplet.



Quelles sont les mesures pour renforcer l'efficacité des mesures d'isolement ?


L’isolement doit devenir l’axe central de notre stratégie de lutte contre le virus. Nous avons donc décidé de renforcer les moyens humains, logistiques et sociaux pour mieux appuyer l’isolement des cas positifs et de leurs cas contact, en lien avec l’Assurance maladie, les collectivités, les associations. Cela doit permettre, par des appels et des visites à domicile d’équipes soignantes, de mieux aider les Français à comprendre, vivre et respecter leur isolement. Ainsi, chaque personne positive se voit proposer une visite infirmière à domicile.



Le numéro vert isolement est-il disponible ? est-ce le même numéro que le numéro vert national ?


Un module dédié à l’isolement a été mis en place le 12 janvier 2021 dans le cadre du numéro vert national (0 800 130 00), afin de donner des conseils sur la gestion de votre isolement ainsi qu’une orientation vers des dispositifs d’accompagnement médicaux ou sociaux si vous en avez exprimé le besoin.



Comment fonctionne le système des indemnités journalières et du jour de carence ?


Depuis le 10 janvier 2021, le délai de carence est supprimé pour toutes les personnes symptomatiques, sous réserve de la réalisation d’un test (PCR ou antigénique), et pour les personnes que les tests confirmeront atteintes du virus.


Dès l’apparition de ses symptômes, l’assuré doit s’auto-déclarer sur le site de l’Assurance maladie pour obtenir un récépissé qui devra être transmis à l’employeur pour permettre l’indemnisation de son arrêt de travail sans application du délai de carence.

Si son test est positif, la personne sera rappelée par l’Assurance maladie qui soit prolongera elle-même son arrêt, soit la renverra vers son médecin traitant pour qu’il prescrive cette prolongation. Si son test est négatif, l’arrêt de travail s’arrêtera immédiatement.



Peut-on obtenir un arrêt de travail en tant que cas contact ?


Les personnes identifiées comme cas contact peuvent demander un arrêt de travail en ligne sur le site declare.ameli.fr, notamment lorsqu’elles ne peuvent pas télétravailler.


Après avoir effectué la demande sur declare.ameli.fr, il est possible de bénéficier d’un arrêt de 7 jours, débutant à la date à laquelle l’Assurance maladie a informé le demandeur qu’il était cas contact.


Si la personne s’est isolée avant cette date, l’arrêt pourra être rétroactif dans la limite de 4 jours. Si les résultats du test ne sont pas connus à la fin de l’arrêt, il est possible de demander une prolongation de l’arrêt dans la limite de 7 jours supplémentaires.




5 vues