Le délai d'éligibilité à la dose de rappel contre la COVID-19 réduit à 3 mois



Le Premier ministre et le ministre des Solidarités de la Santé ont annoncé lundi 27 décembre la réduction du délai d'éligibilité à la dose de rappel.


La réduction de 4 à 3 mois du délai d'éligibilité à l'injection de rappel vaccinal contre la COVID-19 a été annoncée le 27 décembre 2021. Elle est effective depuis le 28 décembre.

Cette accélération de la campagne vaccinale marque la volonté d'intensifier l'action contre la propagation du virus, et notamment du variant Omicron.

Ce rappel du vaccin contre la COVID-19 sera nécessaire pour activer son « pass sanitaire » à compter du 15 janvier 2022.

3 vues